Article féminins

Quel est le sport le plus adapté pour votre enfant ?

L’année scolaire arrive à son terme et il est bientôt temps de commencer à réfléchir a ce que fera votre enfant l’année prochaine ? En priorité une activité extra-scolaire qui lui plait mais également qui lui correspond et qui lui apportera le bien-être dont il a besoin.



1- Les bienfaits du sport pour l’enfant



Le sport forme la jeunesse et forge une personnalité. L’activité sportive permet aux enfants de se dépenser, de se faire des amis, de connaitre des victoires mais aussi des défaites. Le sport choisi doit permettre à l’enfant de se sentir à l’aise, l’objectif est de développer un plaisir et non une frustration. Il est donc important de choisir le bon sport pour votre enfant, selon sa personnalité et ses envies. Voici quelques pistes pour vous aider dans votre choix.



2- Quel sport pour quel enfant ?



Pour les timides :



Le mieux pour les enfants timides ou réservés, est de s’orienter vers des sports collectifs ou des sports de combat pour favoriser leur insertion au sein d’un groupe et donc vaincre leur timidité. De plus, ils ne seront pas les seuls sur le devant de la scène, ainsi il sera plus facile pour eux de jouer le jeu.



Exemple de sport :



Le football : ce sport développera l’esprit d’équipe de votre enfant et favorisera l’endurance, la vitesse et l’habileté.

Le Basket-ball : il développe la vivacité, l’endurance, l’adresse et la coordination. Il favorise également l’esprit d’équipe et la sociabilité.



Pour les turbulents.



Les enfants turbulents ont besoin d’engagement physique. Ainsi, les arts martiaux et les sports de combat comme la boxe et la lutte sont excellent pour canaliser leur énergie dans le respect de règles et de leurs adversaires.



Exemple de sport :



Le judo: il s’agit d’un art martial et d’un sport de combat. Il développe la force, la souplesse et l’endurance. Il aidera sans aucun doute les timides à prendre confiance en eux et à s’exprimer au sein d’un groupe.



La danse : une des activités les plus communes pour les petites filles. Si votre enfant aime bouger son corps dès qu’une musique retentie, alors n’hésitez plus et courrez l’inscrire dans un club de danse. Filles ou garçons, la danse favorise le sens de l’équilibre, la coordination et elle tonifie les muscles.



Pour les indépendants



L’idéal pour les enfants indépendants est un sport individuel comme l’escrime, la natation, la gym ou encore l’équitation. Toutes ces disciplines allient rigueur et sens tactique.



Exemple de sport :



L’équitation : parfait pour les enfants indépendants, calmes et aussi pour les enfants réservés. Le cheval peut facilement aider votre enfant à s’ouvrir aux autres tout en étant son compagnon. L’équitation demandera à votre enfant du courage et lui apprendra à s’affirmer pour avoir de l’autorité avec son cheval. Cela le responsabilise donc et lui inculque des valeurs. Cependant, pour que ce sport soit agréable à pratiquer, il est indispensable de posséder du matériel cheval de qualité autant pour le cavalier que pour l’animal.

A chaque enfant correspond un sport. Pour l’épanouissement de votre enfant, choisissez l’activité qui lui correspond le plus.

4 Pistes pour améliorer la confiance chez son enfant

FFeminin (maman) - Il y a 2 heures | Catégorie : Maman  
Aider son enfant à grandir dans la confiance en soi est un formidable cadeau qu’un parent puisse lui faire. C’est un bagage précieux que l’enfant aura pour l’avenir et pour s’inscrire dans la société.

Le sucre est-il mauvais pour la santé des enfants ?

Neuf mois - Maman - Il y a 9 heures
Dire que le sucre est mauvais pour la santé est facile, car consommé en excès tout peut être néfaste à la santé d’un adulte comme à celle d’un enfant. Alors fini les sucreries ? Café des Mamans a posé la question à Patrick Tounian,

Le diagnostic pré-implantatoire est-il systématique lors d’une aide médicale à la procréation ?

Neuf mois - Maman - Il y a 11 heures
Le diagnostic pré-implantatoire est un dépistage baptisé DPI. Il permet de savoir si l’embryon est porteur de maladies héréditaires ou chromosomiques. Mais il permet aussi de connaître beaucoup de particularismes de l’enfant, dont son sexe ou,