Comment devenir hôtesse de l’air ?

  • mai 29, 2020
  • 1371 Views
, Comment devenir hôtesse de l’air ?

Êtes-vous intéressé par le métier d’hôtesse de l’air ? Savez-vous qu'il s'agit d'un emploi qui comme tous les autres a ses inconvénients et ses avantages ? Il vous obligera à voyager et rester longtemps loin de votre famille et de vos amis, rester longtemps dans les airs pour vous occuper des autres, subir constamment les effets du décalage horaire, mais il vous permettra aussi de découvrir de nouveaux horizons et des cultures différentes. Si vous désirez vous engager dans une telle carrière, voici tout ce que vous devez savoir sur ce métier

Le rôle de l’hôtesse de l’air

L’hôtesse de l’air fait partie du personnel navigant commercial. Elle a une place de choix au sein dudit personnel. Son rôle principal est de prendre soin des passagers de l’avion à bord duquel elle exerce sa fonction. Contrairement à ce que certaines personnes peuvent penser, son travail ne se limite pas qu’à l’intérieur de l’avion. Il commence avant le décollage et s’étend jusqu’après l’atterrissage.

Avant que l’avion ne décolle, l’hôtesse de l’air vérifie que le matériel et les équipements se trouvant en cabine sont en bon état. Elle se charge également d’indiquer les consignes de sécurité à tous les passagers de l’avion, de répondre à certaines de leurs préoccupations et au besoin de leur indiquer leurs différents sièges.

Lorsque l’avion est dans les airs, l’hôtesse s’assure que les passagers de l’avion ne manquent de rien (nourriture, boisson, couvertures, etc.). Elle sert aliments et boissons à ceux qui en demandent et s’occupe des personnes handicapées et des enfants non accompagnés. À certains moments spécifiques du vol, l’hôtesse intervient pour rappeler aux passagers les consignes de sécurité. Elle est donc le premier interlocuteur des passagers. Il arrive parfois que celle-ci soit amenée à commercialiser des produits à bord de l’avion.

Lorsque l’avion atterrit, l’hôtesse est celle qui veille à ce que tous les passagers sortent de l’avion. Elle s’assure surtout que cela se fasse dans les meilleures conditions possible.

Quelle formation pour devenir hôtesse de l’air ?

Il est indispensable de suivre une formation pour devenir hôtesse de l’air. Pour accéder à un tel poste, vous devez être titulaire d’un baccalauréat au moins. Toutefois, pour avoir plus de chance d’être recruté, l'idéal est de continuer ses études afin d'obtenir un Bac+2 au moins dans n'importe quelle filière.

Avec ces prérequis cités plus haut, il faudra vous inscrire à une formation beaucoup plus spécialisée afin d’obtenir le CCA (Cabin Crew Attestation). Plusieurs centres de formation en la matière existent sur le territoire français à Lyon, Paris ou encore Nantes.

Depuis 2013, le CCA est le passage obligé pour toutes les personnes qui veulent embrasser ce métier. C’est un certificat européen qui sanction un programme de formation et dont les modules s’articulent essentiellement autour de questions en rapport avec l’aviation, les règles de sécurité, la réglementation aéronautique, l’assistance des passagers. Lors de cette formation, on apprend également des notions de secourisme. C’est une formation de courte durée (environ une centaine d’heures pour obtenir le certificat).

C’est ce diplôme reconnu par la plupart des compagnies aériennes européennes et internationales qui vous ouvrira les portes de votre métier de rêve. Dès que vous l’obtenez, vous devenez apte à postuler et à proposer votre candidature dans toutes les compagnies d’aviation pour un poste d’hôtesse de l’air.

Les autres exigences du métier

En plus du CCA, le métier d’hôtesse de l’air a d’autres exigences. Elles concernent les caractéristiques physiques et la maîtrise de certaines langues.

Pour être hôtesse de l'air, il faut avoir une taille minimum de 1,60 m, une bonne présentation physique et un visage toujours souriant.

Il faut également maîtriser parfaitement l’anglais. En effet, dans l’exercice de votre fonction, vous serez très souvent amené à échanger avec des passagers et des membres d’équipage de nationalités différentes. La langue privilégiée à cet effet n’est nulle autre que celle de Shakespeare. Ainsi, vous devrez justifier votre niveau de connaissance de l’anglais en fournissant certains certificats de langue anglaise tels que le TOEIC ou encore le TOEFEL. La maîtrise d’une ou plusieurs langues en plus peut constituer un atout pour la candidature.

Le métier d’hôtesse de l’air est un métier passionnant. Accessible après une formation spécialisée, vous pourrez l'exercer si vous répondez aux critères physiques et de langue exigés. Il ne faut toutefois pas oublier que c'est un métier qui demande une grande disponibilité et un mental assez fort pour faire face à toutes les situations.