Pourquoi les femmes ont-elles toujours froid l’hiver ?

  • février 26, 2021
  • 1582 Views
, Pourquoi les femmes ont-elles toujours froid l’hiver ?

L’homme et la femme sont différents les uns des autres sur plusieurs plans. Cela s’observe sur multiples points, comme le fait que les femmes ont plus froid que les hommes et le plus souvent en hiver. Les scientifiques expliquent ce phénomène en évoquant que les différences biologiques entre l’homme et la femme sont dues à des régulations de températures corporelles très diversifiées. Cela peut expliquer ce pour quoi madame trouve qu’il fait froid alors que monsieur pense totalement le contraire.

Différence métabolique et hormonale entre la femme et l’homme en hiver

Les hommes et les femmes perçoivent différemment la température parce que le corps de la femme est légèrement plus chaud. C’est la raison pour laquelle les femmes sont plus sensibles aux températures froides, car elles ne sont pas habituées.

Le métabolisme des hommes est 23 % plus élevé (en moyenne) que celui de la femme. Le corps humain et plus précisément la peau comporte des récepteurs qui envoient des renseignements thermiques. Ainsi, lorsque la température du corps baisse, ils ordonnent au cerveau d’envoyer du sang vers les organes vitaux. C’est pour cela que la température à partir duquel les frissons traversent le corps humain est plus intense chez la femme.

Les différents facteurs qui déterminent la notion de fraicheur chez la femme

De nombreux facteurs peuvent être à l’origine du degré de refroidissement chez la femme. La masse corporelle peut déterminer le taux de fraicheur chez les femmes puisqu’elles ont moins de muscles que les hommes. Ce qui permet aux hommes de produit plus de chaleur et permet ainsi de gérer les dépenses d’énergie.

La température des pieds et des mains des femmes est basse comparativement à la température des mêmes parties du corps de l’homme. Les hormones peuvent aussi justifier ce phénomène, car la température de l’organisme féminin varie en fonction de l’évolution du taux d’hormones pendant le cycle mensuel. Ce changement est beaucoup plus perceptible chez les femmes qui utilisent des contraceptifs hormonaux.

En guise d’exemple, les femmes qui utilisent la méthode de la pilule comme moyen de contraception se retrouveraient avec une température corporelle basse. Ce qui pourrait les amener à avoir la sensation d’un environnement plus frais que la normale. Ainsi les chercheurs estiment la température corporelle idéale pour la femme d’environ 24 à 25 degrés. Par contre, celle de l’homme tourne autour de 22 degrés. C’est ce qui explique les disputes et les divergences d’idées concernant le « degré auquel il faut régler la température du chauffage en hiver ».

Quelles solutions pour ne plus avoir trop froid en hiver ?

Pour surmonter le froid pendant l’hiver, vous devez vous assurer que votre dispositif de chauffage soit en état de marche. Réglez le boiler d’eau à la bonne température sans oublier la pression de la chaudière. Ainsi, vous pourrez le régler à la température qui vous convient. Avant de sortir de votre appartement ou de votre maison, n’oubliez pas de porter un bonnet au risque de perdre une importante quantité de chaleur. Mettez une écharpe pour le cou afin de protéger votre bouche et votre nez pour ne pas respirer de l’air froid. Couvrez-vous correctement en mettant plusieurs couches de vêtements. Enfin, portez des bottes avec des semelles renforcées, cela vous maintiendra plus en équilibre et vous évitera de tomber.

Les grandes différences qui séparent l’homme et la femme

On a tendance à croire que la différence qui existe entre l’homme et la femme sont des idées reçues. Mais c’est plutôt une réalité indéniable. Sur le plan cérébral, on note que les hormones sexuelles qui sont sécrétées par les organes reproducteurs infiltrent le cerveau pour impacter la formation des circuits de différents neurones de l’hypothalamus.

Ainsi, ils s’activent périodiquement pour déclencher l’ovulation chez la femme, ce qui n’est pas le cas chez l’homme. Sur le plan physiologique et anatomique, on peut déjà noter comme différence que la femme et l’homme (chacun de son côté) produisent les hormones du sexe opposé en petite quantité. En termes plus clairs, les garçons produisent des hormones féminines en petite quantité et les filles produisent à leur tour des hormones masculines en petite quantité aussi.

Pour résumer, l’homme a un plus grand taux d’androgènes (testostérones) tandis que la femme de son côté a un taux plus élevé d’estrogènes. Différentes recherches menées montrent que le cerveau masculin est supérieur en taille et en poids, comparativement au cerveau féminin.