Quels sont les effets indésirables des huiles essentielles ?

  • avril 12, 2021
  • 1468 Views
, Quels sont les effets indésirables des huiles essentielles ?

Les huiles essentielles sont très connues pour leurs bienfaits sur la santé. Il existe une variété de ces huiles naturelles. Cependant, malgré leur efficacité, il est possible de ressentir des effets indésirables surtout lorsque vous n’utilisez pas l’huile comme il est recommandé. Plus de détails sur les effets indésirables des huiles essentielles.

Les huiles allergisantes

Les lactones sesquiterpéniques sont parfois responsables des allergies cutanées. Vous les retrouverez dans l’huile essentielle de cannelle (inamomum zeylanicum) et dans l’HE de cryptocarya massoïa.

Aussi, il est important de noter que beaucoup d’allergies sont causées par la mauvaise qualité des huiles essentielles, de même que le non-respect des dosages.

Les huiles dermocaustiques

La dermocausticité dépend de plusieurs critères que sont : la sensibilité de la peau, la dilution avec des huiles végétales et la synergie. Pour éviter les mauvaises surprises, l’idéal est de faire un test de l’HE sur la face interne de votre poignet. Pour cela, déposez-y une à deux gouttes et attendez pendant 5 à 15 minutes pour voir le résultat.

Lorsque vous constatez qu’il y a eu une réaction, essayez d’appliquer par exemple de l’huile végétale d’olive biologique.

Les huiles nécrosantes et vésicantes

Dans les composants de l’huile essentielle de Brassica nigra, on distingue l’isothiocynate d’allyle. Ce dernier provoque des brûlures de la peau. Il est même capable de nécroser le tissu cutané lorsque la dose est importante.

Les huiles photosensibilisantes

Il s’agit ici des huiles essentielles d’agrumes (pamplemousse, citron, orange…), qui sensibilisent la peau humaine aux effets du soleil. Lorsque vous comptez vous exposer longtemps au soleil, il vaut mieux éviter d’utiliser les huiles essentielles photosensibilisantes.

Les pyrocoumarines et furocoumarines sont susceptibles de provoquer des réactions érythémateuses. Avec les huiles essentielles photosensibilisantes, vous pourrez rencontrer les effets indésirables suivant : une hyperpigmentation, des rougeurs cutanées, la carcinogenèse.

Les huiles neurotoxiques

Les huiles neurotoxiques ont des effets positifs, mais ne manquent pas aussi de donner lieu à des effets indésirables. Elles sont agressives pour les tissus nerveux. Il est donc important d’utiliser ces huiles avec une grande précaution. À l’état pur, elles peuvent mener à des convulsions ou à un état de choc. Il en est de même que lorsqu’elles sont utilisées en grande quantité.

Notez que certaines huiles sont appréciées à cause de leurs multiples bienfaits. Cependant, leurs effets indésirables ne sont pas à négliger non plus. C’est le cas de l’eucalyptus globulus et de la menthe poivrée. Vous devez éviter de les utiliser pour les femmes enceintes, les personnes âgées de même que les enfants.

Les huiles neurotoxiques sont : lavande papillon, menthe poivrée, immortelle d’Italie, romarin à verbénone, etc. Mis à part celles-ci, il y a encore d’autres qui ont aussi des effets de neurotoxicité plus élevés. Mais elles sont rarement utilisées.

Pour en faire usage de façon sûre, il faudra opter pour une petite quantité de l’HE qu’il faut ensuite diluer dans d’autres huiles. Ces HE à effets plus puissants sont :

  • Santoline ;
  • Hysope ;
  • Absinthe ;
  • Sassafras ;
  • Menthe à menthol ou à carvacol ;
  • Armoise blanche ;
  • Eucalyptus dives.

Avant d’utiliser une huile essentielle, il est important de tenir compte de ses effets indésirables en plus des bienfaits qu’elle offre.

Les huiles hépatotoxiques

Au cours des traitements à long terme, les huiles essentielles riches en phénol sont dangereuses pour les hématocrites. De nombreuses études ont prouvé cela. Parlant d’hépatotoxiques, on y trouve les pyrocoumarines. En effet, l’HE de fenouil induit sur de longues périodes à une altération de la couleur des tissus hépatiques.

Quelques astuces pour éviter les effets indésirables

Vous pouvez profiter des bienfaits des huiles essentielles si vous les utilisez tel qu’il le faut. C’est la seule condition. Alors, renseignez-vous plus sur une HE avant de l’adopter. Ensuite, n’oubliez pas de faire un test afin d’être convaincu de sa compatibilité. Pour finir, retenez que le respect du dosage est un impératif pour tous.

Malgré que bon nombre d’huiles essentielles possèdent des effets indésirables, il faut aussi reconnaître que leurs bienfaits ne sont pas à négliger. Pour traiter un mal, le choix doit être fait selon plusieurs critères. Soyez quand même rassuré que l’huile choisie vous sera utile. Au lieu d’opter pour une HE sans être totalement sûr de son efficacité et de sa compatibilité avec vous, vous pouvez demander l’aide d’une aromathérapeute.