Article féminins

Faire arrêter de fumer un de ses proches

Fumer est un geste social. Souvent, on commence à fumer lors d’une soirée, ou poussés par une tierce personne. Les adolescents subissent la pression des amis et veulent « faire comme tout le monde ».

Lorsque la décision d’arrêter s’impose, surgissent des doutes: « que vais-je faire pendant que les autres fument ? », « si je me retrouve lors de l’apéritif sans cigarette je ne vais pas tenir le coup… », « je vais m’ennuyer en soirée… ». Il est facile de se rendre compte que l’aspect social de la cigarette, l’aspect comportemental, influe beaucoup sur notre volonté d’arrêter.

Mais si fumer est avant tout un acte social, la décision d’arrêter elle, est une décision unique, personnelle, qui ne peut pas être prise par un tiers. Arrêter de fumer est un combat personnel.

Il est donc très difficile de faire arrêter un proche si lui même n’a pas pris la décision. Cependant il existe quelques conseils à appliquer pour les personnes proches :

Si le fumeur à envisagé d’arrêter de fumer, si il a déjà parlé devant vous de son désir d’arrêter alors un petit coup de pouce peut-être envisagé. Le fumeur pense en général, il en est même convaincu qu’il est incapable d’arrêter.

Le proche peut l’inviter à parler de ses craintes, de la peur du vide, de la peur de manquer de nicotine.

L’idée est de libérer le fumeur de ses angoisses, de la culpabilité, de ses appréhensions.

Il n’est pas nécessaire de parler au fumeur des risques de maladie, du coût du tabac…le fumeur connaît parfaitement bien les risques, il connaît sa dépendance, et personne mieux que lui ne sait ce que ça lui coûte quotidiennement.

De plus ce discours est déjà relayé dans les médias.

La meilleure aide est d’écouter la personne, d’être présent, de la soutenir. La meilleure aide est de comprendre, de montrer de l’empathie…

La deuxième chose à faire est peut être de l’aider à trouver une aide extérieure, une méthode pour arrêter. Plusieurs méthodes (comme l’aromathérapie, l’hypnose ou les patchs etc) sont disponibles sur le marché et il faut trouver celle qui convient le mieux à chaque personne.

Le saviez-vous que les patchs sont remboursés une fois par an par la sécurité sociale.

Jean-Pierre Bacri : "J'ai fait ce métier parce que ça permettait de se lever tard"

Europe1 - Culture - Il y a 1 heures
Les rapports de force, entre personnages comme dans la vie, ont toujours passionné l'acteur. Invité dimanche sur Europe 1, il s'est positionné sur la société actuelle.

Agnès Varda et JR : "On a décrété qu'on s'aimait"

Europe1 - Culture - Il y a 2 heures
Elle a 89 ans, lui 33. Ensemble, ils ont réalisé une promenade artistique à la rencontre des Français pour livrer un documentaire émouvant, "Visages Villages".

La recette inratable en deux minutes : la pavlova

Europe1 - Culture - Il y a 4 heures
Chaque dimanche, retrouvez une recette facile, expliquée en deux minutes par Helena Morna et Olivier Poels.