Perdre du poids avec le Jeûne hydrique

  • juin 18, 2020
  • 1786 Views
jeune hydrique, Perdre du poids avec le Jeûne hydrique


Le jeûne hydrique est la forme la plus courante de jeûne pratiquée dans nos pays occidentaux. Il s’est notamment popularisé au cours des dernières années, en marge de programmes alimentaires de type « detox ». L’idée est évidemment d’arrêter volontairement de manger pendant une période donnée. Toutefois, le jeûne hydrique pour la perte de poids privilégie le fait de s’hydrater tout au long du processus. Eau, smoothies, tisanes ou bouillons de légumes, les adeptes de cette technique peuvent ainsi détoxifier leur corps avec des boissons variées.

 

jeune hydrique, Perdre du poids avec le Jeûne hydrique

Néanmoins, il est primordial de se renseigner avant de se lancer dans ce type de programme. Il faut notamment se renseigner sur les bienfaits de ce jeûne, les contre-indications et la manière de pratiquer cette cure spécifique. De la même manière, il est préférable de s’informer sur les conséquences pour notre corps.

Aujourd’hui, on vous emmène donc à la découverte de ce processus détox vraiment populaire !

Qu’est-ce que le jeûne hydrique ?

Il s’agit d’une forme de detox qui consiste à ne plus manger d’aliments solides pendant une période donnée. En retirant ce type de nourriture de votre corps, l’appareil digestif est mis au repos pendant quelques jours. De cette manière, il peut entièrement se nettoyer et se régénérer.

De manière générale, les médecins recommandent de se limiter à deux ou trois jours pour ce type de programme minceur. Néanmoins, cette méthode se différencie du jeûne non hydrique, aussi appelé jeûne total. Ce dernier se traduit par une privation complète de nourriture et de boissons, pendant plusieurs jours.

Aussi, durant le jeûne hydrique 3 jours, il est recommandé de boire beaucoup d’eau, ou des boissons non caloriques. Le thé, le café et les tisanes peuvent donc être consommés sans modération tout au long de la journée. Évidemment, il est conseillé de ne pas abuser des breuvages à forte teneur en théine ou caféine. Certains adeptes de cette méthode disent également que l’on peut boire du bouillon pendant le jeûne. Les sites spécialisés dans ce type de cure proposent même des recettes de boissons recommandées.

Ainsi, il serait donc possible de boire :

  • des smoothies,
  • des potages, et bouillons de légumes,
  • des infusions.

Témoignage et astuces pour bien réussir son jeûne hydrique

Histoire du jeûne hydrique

Le jeûne hydrique 24 h n’est pas une méthode issue des plus récents programmes minceur et detox. En fait, cette pratique remonte aux origines de notre civilisation. Les spécialistes ont d’ailleurs pu retrouver des témoignages de jeûne intermittent sec ou hydrique dans l’Antiquité. Dans la Grèce Antique, par exemple, lorsque certaines personnes étaient malades, le jeûne hydrique de 3 semaines était privilégié. Effectivement, si les patients ne pouvaient être soignés par des méthodes traditionnelles, ils étaient exilés. Pendant une vingtaine de jours, ils étaient envoyés dans une île ou un endroit isolé avec de l’eau douce pour seule nourriture. Après cette période de régime, les prêtres réalimentaient le malade progressivement. La santé revenait alors peu à peu, et le patient était guéri de son affection.

De la même manière, le jeûne hydrique 8 jours ou le jeûne total sont des pratiques très courantes dans de nombreuses religions. De nos jours, seuls certains cultes comme l’Islam, le Bouddhisme et le Catholicisme ont préservé cette coutume. Toutefois, le jeûne fait également partie des traditions d’autres croyances. On le retrouve, par exemple, dans l’Hindouisme, le Bahaïsme, et l’Animisme. Dans certaines parties du globe, le jeûne hydrique 7 jours est aussi pratiqué comme protestation politique.

Les différents types de jeûne hydrique

Avant de commencer, il faut évidemment se renseigner sur les différentes formes que prend cette méthode detox. Pour cela, il est recommandé de demander l’avis d’un médecin avant de se lancer. C’est pour cette raison que cette diète n’est pas une pratique à prendre à la légère, et peut avoir de nombreuses conséquences. Commençons donc par faire le tour des divers processus de jeûne.

  • Le jeûne thérapeutique

Dans un cadre thérapeutique, on parle généralement de centre de jeûne hydrique. Il s’agit de lieux médicalisés dans lesquels les patients peuvent effectuer une detox de plusieurs jours. Ce type de régime alimentaire long vient en complément d’une médication pour traiter certaines affections. Aussi, ce type de processus est entièrement encadré par une clinique jeûne hydrique. Il peut alors durer de quelques jours à trois semaines. Évidemment, il ne peut se faire qu’après consultation d’un médecin généraliste.

  • Le jeûne préventif

La forme la plus courante de jeûne hydrique intermittent est une méthode préventive. Elle est pratiquée par des personnes en bonne santé, désirant prendre soin d’eux. Par conséquent le jeûne hydrique jus de citron permet de régénérer et nettoyer l’appareil digestif en profondeur. Il contribuerait donc à une bonne hygiène de vie, et éviterait de développer certaines affections ou pathologies. De plus, il aurait de nombreux bienfaits pour la santé de manière générale.

  • Le jeûne intermittent

Le jeûne intermittent est particulièrement populaire en Amérique du Nord et au Royaume-Uni. Il consiste à jeûner sur de très courtes périodes, et de manière discontinue. Évidemment, il doit être fait de manière régulière pour être efficace. Les spécialistes disent que trouver son propre rythme de jeûne hydrique 1 jour peut prendre du temps. Ensuite, cette méthode peut faire partie intégrante de votre hygiène de vie. Elle vous permettra notamment de profiter de ses nombreux bienfaits sans pour autant vous priver trop souvent de nourriture. Un bien-être pour votre corps.

  • Le principe du 16/8

Cette méthode peut se faire en jeûne sec ou hydrique, selon vos préférences. Néanmoins, la seconde alternative peut être la plus simple à réaliser au quotidien. Le principe du 16/8 est une des nombreuses formes de jeûne intermittent. Il consiste en fait à laisser une période de seize heures complètes entre votre dernier repas d’une journée, et le premier repas du lendemain. Ce processus laisse donc à votre corps le temps de détoxifier entièrement, et se nettoyer. Cela vous donne donc son bienfait, mais de manière quotidienne.

Par exemple, si vous mangez à midi, il vous faudra prendre votre souper aux alentours de 20 h. Comme son nom l’indique, ce type de détox préconise de laisser huit heures entre vos deux repas. Toutefois, vous ne pourrez pas manger de petit-déjeuner, puisque exactement seize heures vont s’écouler entre votre souper de 20 h, et votre dîner du lendemain midi. Cette forme de diète alimentaire ne vous autorise donc que deux repas par journée.

  • Le principe du 5/2

Le principe du 5/2 est une forme un peu plus restrictive de jeûne intermittent. En fait, elle consiste à ne vous priver d’aliments solides que deux journées chaque semaine. Ainsi, vous pouvez conserver une alimentation normale pendant cinq jours, et vous contenter de boissons pour les deux jours suivants. Cela vous permettra donc de régénérer et nettoyer votre corps sur une base régulière, et saine. Évidemment, l’idéal peut être de programmer votre jeûne hydrique 48 h le week-end. C’est d’ailleurs le meilleur moyen d’éviter les effets secondaires de cette méthode pendant votre semaine de travail et de garder toute votre vitalité tout au long de la journée.

  • Le jeûne hebdomadaire

Le jeûne hebdomadaire est aussi appelé le jeûne hydrique 24 h. Il suit effectivement la même méthode que le principe du 5/2, mais se base plutôt sur un rythme 6/1. Aussi, il se traduit par un seul jour d’abstinence chaque semaine, au lieu de deux. Selon cette méthode, vous pouvez donc manger normalement durant la majeure partie de la semaine. Toutefois, vous devez programmer un jour complet sans aliments solides. Durant ces 24 heures, vous pouvez vous concentrer sur de l’eau ou des boissons non caloriques. Les personnes qui adoptent ce type de jeûne hydrique 1 jour disent qu’il leur est difficile de s’en passer.

  • Les jeûnes plus longs

Il est également possible de faire un jeûne hydrique 8 jours ou 14 jours. Ces processus, plus longs que les jeûnes intermittents, permettent une régénération et une détoxification totale de l’organisme. La forme la plus populaire de ce type de détox est le jeûne hydrique 1 semaine. Il est aisé pour les personnes qui ont l’habitude de jeûner, et peut être prolongé selon les ressentis du pratiquant. Quel que soit le type de détox, les spécialistes recommandent d’écouter son corps et ses besoins en priorité. Néanmoins, pour les plus longues périodes de jeûne, il est préférable de demander l’avis d’un médecin. De la même manière, il peut être bon d’être accompagné d’un autre jeûneur expérimenté.

Les différents types de boissons durant le jeûne hydrique

L’eau

Quel que soit la méthode que vous choisirez, l’eau sera votre meilleur allié pour ce processus. Évidemment, il est recommandé d’opter pour de l’eau de source afin d’aider votre corps à mieux détoxifier. Le principal est de s’hydrater le plus possible au cours de cette expérience. Les médecins conseillent alors de boire entre un et trois litres d’eau par jour au minimum pour combler les besoins de votre organisme.

jeune hydrique, Perdre du poids avec le Jeûne hydrique

Tisanes, thé et café

Il est normal que vous souhaitiez alterner les boissons durant votre jeûne hydrique 6 jours. Pour cela, vous pouvez vous tourner vers d’autres
breuvages non caloriques. Les tisanes, le thé et le café sont notamment les plus populaires pour ce genre de detox. Néanmoins, il est important de ne pas en abuser : la théine et la caféine doivent être prises avec modération, surtout si vous ne consommez aucun aliment solide. Elles pourraient perturber votre système nerveux, mais surtout endommager votre appareil digestif !

jeune hydrique, Perdre du poids avec le Jeûne hydrique

 

Les bouillons et potages

Si vous faites un jeûne hydrique 21 jours, ou une detox longue, il est recommandé de s’orienter vers des boissons plus nourrissantes. Ainsi, vous pourrez opter pour des bouillons de légumes ou des potages. Ils sont une grande source de fibres et de minéraux pour l’organisme. De plus, ils vous aideront sans doute à mieux supporter votre période de diète.

Les jus de fruits et smoothies

De la même manière, les jus de fruits et les smoothies peuvent être privilégiés durant cette période de régime alimentaire. Ils sont même essentiels chez les personnes qui souffrent d’une détoxification trop rapide. De fait, ils vont permettre de réactiver la digestion, et ralentir l’élimination des toxines. Ils vont donc aider votre organisme à se nettoyer et se régénérer en douceur pour une bonne santé.

jeune hydrique, Perdre du poids avec le Jeûne hydrique

Les bienfaits du jeûne hydrique

Les bienfaits de cette cure sont la raison pour laquelle cette méthode est de plus en plus populaire car ce processus de detox permettrait une élimination efficace des toxines de notre corps. De la même manière, cela aiderait notre système digestif à se régénérer entièrement.

En 2012, un documentaire de Thierry De Lestrade témoignait d’ailleurs des multiples bénéfices de cette cure.

Il serait notamment redoutable pour lutter contre certaines affections inflammatoires. On pense notamment à l’arthrose, aux maladies de l’intestin, à la polyarthrite rhumatoïde ou aux maladies cardio-vasculaires.

Le fait de mettre l’appareil digestif au repos permettrait effectivement de réduire l’apport de substances pro-inflammatoires et d’assainir la flore intestinale. Aussi, cela renforcerait notre système immunitaire, pour lequel cette dernière joue un rôle essentiel.

En 2012, des chercheurs de l’Université de Californie ont également réussi à établir un lien entre le jeûne et l’efficacité des traitements anticancéreux sur les patients atteints de tumeurs. En « affamant » les cellules tumorales, il serait effectivement possible de les faire régresser plus vite. Toutefois, ces essais cliniques n’ont été faits que sur des cellules ou des animaux. De plus amples résultats méritent d’être obtenus avant de pouvoir assurer que cette méthode aide à combattre le cancer. En fait, le jeûne hydrique a fait l’objet de nombreuses études scientifiques au cours des dernières décennies. Toutefois, les bénéfices qu’on lui attribue de prime abord n’ont pas encore été démontrés. Mais les témoignages à son sujet restent tout de même assez prometteurs.

Les spécialistes estiment d’ailleurs qu’il existe de multiples bienfaits du jeûne hydrique.

L’absence de preuve de son efficacité ne signifie effectivement pas qu’il est inefficace. Aussi, si vous ressentez que cette méthode detox vous fait du bien, vous pouvez la pratiquer. L’important est évidemment d’écouter votre corps et vos besoins, pour ne pas mettre votre santé en danger. Enfin, il est toujours préférable de consulter un médecin avant de se lancer dans ce genre de processus.

Précautions et dangers du jeûne hydrique

Avant de jeûner, il est primordial de suivre quelques précautions. La première étape sera évidemment de consulter un médecin afin de ne pas mettre en danger notre santé. Le généraliste pourra alors nous orienter sur la meilleure méthode à pratiquer, et nous prévenir d’éventuelles contre-indications. Ensuite, il vous faudra choisir le type de jeûne hydrique que vous souhaitez faire. Vous pourrez, par exemple, prévoir vos différentes boissons et vous accorder  un temps de repos durant la période de jeûne. En effet, il est déconseillé de tenter l’expérience si vous exercez un métier très physique, ou que vous souhaitez faire une compétition sportive. Enfin, il faudra vous renseigner pour savoir comment procéder au jeûne hydrique avant après.

Comme le jeûne hydrique est un changement drastique de nos habitudes alimentaires, il présente également des risques pour notre corps. Les dangers de ce jeûne seront notamment plus visibles lors d’une première detox. Le processus peut provoquer, par exemple :

  •  une baisse d’énergie,
  • des étourdissements,
  • des malaises,
  • voire des maux de tête.

Les jeûnes plus longs vont, toutefois, avoir de plus lourdes conséquences. Le jeûneur souffrira alors de carences en vitamines et en minéraux. De la même manière, il pourrait avoir des problèmes hépatiques, voire une dégradation des muscles ou des os. Dans certains cas, le jeûne hydrique perte de poids pourrait être la cause de troubles cardio-vasculaires. Il est donc essentiel d’être en bonne santé afin de suivre ce type de detox.

Les contre-indications du jeûne hydrique

Évidemment, jeûner n’est recommandé qu’aux adultes en bonne santé, n’ayant pas de troubles alimentaires.

En effet, les jeunes enfants et les adolescents pourraient souffrir de troubles de croissance suite au jeûne hydrique. De la même manière, il est déconseillé de jeûner si l’on est une femme enceinte ou allaitante.

Aussi, les personnes suivant une médication lourde ne peuvent pas se lancer dans un jeûne hydrique forum sans consulter l’avis d’un généraliste. Dans le cas de certaines pathologies, il est néanmoins possible de se rendre dans un centre jeûne hydrique. Enfin, les personnes âgées ou affaiblies ne devraient pas suivre ce type de régime, afin de ne pas altérer leur santé déjà fragile.

Comment faire un jeûne hydrique ?

Lorsque l’on a pris conscience des précautions et contre-indications entourant cette detox, il est naturel de se demander comment faire un jeûne hydrique. Évidemment, ce processus ne se limite pas à l’arrêt d’aliments solides durant une période donnée. Il est très important de se préparer avant de le commencer. Les experts recommandent, par exemple, de ne pas prendre de stimulants près de 3 jours avant de débuter. Il faudra donc éviter le tabac, l’alcool et les stupéfiants. De la même manière, il est conseillé de ne plus manger de produits animaux entre 24 et 48 heures avant le jeûne hydrique. Cela vous évitera les désagréments d’une détoxification trop abrupte, et permettra à votre corps de s’habituer plus rapidement sans perte d’énergie.

Après avoir suivi cette étape primordiale de préparation, vous pourrez vous lancer dans le jeûne hydrique perte de poids ! Pour cela, il vous faudra donc ne plus ingérer d’aliments solides et vous limiter aux boissons. Néanmoins, il est important de savoir que ce changement dans votre alimentation pourrait provoquer des symptômes de détoxification. Vous pourriez donc ressentir de la fatigue, de l’irritabilité, des maux de tête, voire des problèmes de digestion. Pour éviter des carences, il est primordial de s’hydrater régulièrement et suffisamment. Comme nous le disions, il faut par exemple boire entre un et trois litres d’eau par jour. Les jus, potages, bouillons de légumes, tisanes, smoothies et autres boissons doivent toutefois être consommés avec modération. À la fin de l’expérience, il faudra reprendre votre alimentation progressivement. Il est préférable de débuter par des repas légers, avant de recommencer à manger comme avant.

jeune hydrique, Perdre du poids avec le Jeûne hydrique

Afin de bien mener cette cure, il est essentiel d’écouter son corps. De ce fait, cela évitera que ce processus n’ait des conséquences néfastes sur votre santé. Au-delà d’une bonne hydratation, il faudra donc être à l’écoute de ses sensations. Aussi, si vous ressentez des effets plus désagréables que les symptômes de détoxification, vous devrez cesser de jeûner. Cela peut effectivement être le signe celui-ci ne convient pas à votre organisme et votre corps. Il vaut donc mieux reprendre progressivement vos habitudes alimentaires pour éviter de plus lourdes complications ou des problèmes de santé.

Où faire un jeûne hydrique ?

La plupart des adeptes de cette pratique font leur jeûne hydrique à domicile. C’est le moyen le plus simple de l’instaurer dans notre quotidien ou notre hygiène de vie. Il suffit de programmer son jeûne en fonction de son emploi du temps professionnel, et de s’isoler quelques jours pour le faire. Il est évidemment recommandé de privilégier un endroit serein, et où vous vous sentez à l’aise. Il est donc préférable de s’éloigner de sources de stress, et des contraintes. En fait, votre corps étant en proie à un changement drastique de votre alimentation, vous serez plus sensibles aux perturbations.

Néanmoins, les experts de cette detox recommandent de faire votre jeûne hydrique forum en groupe. Cette méthode requiert tout de même une certaine volonté, et beaucoup de détermination. Ainsi, avec d’autres jeûneurs, vous pourrez mutuellement vous soutenir et vous encourager au cours du processus. De la même manière, chacun pourra partager ses impressions et ses sensations. Aussi, cela vous permettra d’être accompagné si vous souffrez de plus grandes complications qu’une simple baisse d’énergie ou des étourdissements. C’est d’ailleurs pour cette raison que beaucoup de jeûneurs optent pour un centre jeûne hydrique. Dans un site spécialisé dans ce type de detox, vous serez entouré et suivi afin de mener à bien votre jeûne hydrique.

Foire Aux Questions

Quand arrêter un jeûne hydrique ?

Il s’agit d’une méthode detox visant à nettoyer et régénérer votre organisme. Toutefois, ce type de processus n’est pas idéal pour tout le monde. Il est fortement déconseillé pour les individus ayant certaines conditions ou affections. Le fait d’interrompre notre alimentation pendant une période donnée présente effectivement des dangers pour la santé.

Il est donc impératif d’arrêter de jeûner dès que l’on ressent des effets néfastes. De manière générale, jeûner peut provoquer quelques maux de tête, de légers étourdissements, et de la fatigue. Toutefois, si ces symptômes s’aggravent, ou si d’autres se présentent, il doit être immédiatement interrompu et il est nécessaire de reprendre ses bonnes habitudes alimentaires. Sinon, il pourrait entraîner de lourdes complications pour le bien-être de la personne.

Que faire quand on a faim pendant jeûne hydrique ?

Le jeûne hydrique consiste à interrompre la prise d’aliments solides durant une période donnée. Il est donc normal d’avoir faim au cours du processus. Les experts de cette méthode recommandent alors d’alterner les boissons non caloriques avec les breuvages sucrés ou salés. Cela permet d’atténuer ou de faire disparaitre la sensation de faim. En prenant ce type d’aliments liquides,  il sera moins difficile à suivre pour le jeûneur.

Quoi manger après un jeûne hydrique ?

Ce type de régime alimentaire cause une grande perturbation pour votre organisme. Celui-ci est effectivement habitué, depuis toujours, à se nourrir régulièrement d’aliments solides. Briser cette routine pendant quelques jours va donc naturellement le bouleverser. Il est donc essentiel de ne pas le déséquilibrer encore plus à la fin de son jeûne. Votre premier repas après la detox doit donc être très léger, et ne surtout pas contenir des aliments trop riches. Les experts recommandent donc d’opter pour des soupes, des légumes très peu caloriques, ou des fruits. Aussi, il est conseillé d’attendre quelques jours avant de recommencer à manger des produits animaux. Ceux-ci sont plus complexes et longs à digérer pour votre organisme. Ils doivent donc être repris progressivement, entre 3 et 5 jours après le jeûne hydrique.

Quelles sont les différentes raisons de faire un jeûne hydrique ?

Comme n’importe quel type de detox, il va entraîner une diminution du poids pour le jeûneur. Toutefois, ce n’est pas l’objectif principal de cette méthode. D’ailleurs, la fin du jeûne va forcément être synonyme de reprise de poids. Ce programme est donc plutôt suivi à des fins thérapeutiques. Il a pour but de nettoyer et régénérer votre organisme ainsi que votre système digestif. Dans certains cas, il peut aider à lutter contre certaines affections graves ou pathologies. Il peut donc être privilégié pour épurer le corps après une période d’excès. Mais il peut également être suivi sur une base plus régulière, afin de conserver un corps sain, et prévenir certaines maladies.

Sport et jeûne hydrique, est-ce possible ?

Contre toute attente, le sport n’est pas interdit durant cette période. D’ailleurs, faire une activité physique contribue à garder l’esprit occupé, et oublier d’éventuelles sensations de faim. Il ne faut pas non plus s’inquiéter des ressources de notre corps, car celui-ci est capable d’en produire sans alimentation. Néanmoins, il est primordial de toujours s’écouter durant cette période. Aussi, si vous êtes suffisamment en forme pour faire de l’exercice, vous pouvez en faire. Mais il est déconseillé d’essayer de dépasser ses limites ou s’adonner à de nouvelles activités. Les médecins recommandent plutôt des sports plus doux comme la randonnée, la marche, le yoga ou les Pilates. Les sports plus intenses doivent être modérés pour le jeûneur. En somme, il est préférable d’éviter le cardio, la course, la musculation ou le CrossFit !


L’art de Jeûner